Mon Enfance

Moi enfant

Je suis née dans le Tarn en février, dans les années quatre-vingt, sous le signe du Verseau ascendant Balance (AIR liberté & Harmonie).
J’ai grandi à la campagne. Enfant, j’étais plutôt idéaliste, rêveuse très intuitive, enthousiaste et indépendante à la fois
Tournée vers les autres, trop dans les nuages, comme disaient les instits à mes parents. J’ai donc loupé ma scolarité.

Enfant, ma mère s’arracher les cheveux tous les matins pour pouvoir m’habiller et me coiffer ; et oui Aurélie était tellement libre et souhaiter déjà être indépendante, qu’elle enlevait les jolies tresses que sa maman venait de lui faire…

Me posant cent mille questions sur l’existence, les différences dans le monde et à l’école,
Puis sur l’univers, les planètes ainsi que sur le monde un peu bizarrement conçu. À la fois beau et douloureux, souvent injuste, ce qui me rendait triste parfois.

Étant moi-même métisse d’un père français et d’une mère kabyle, j’ai pu recevoir un mélange de cultures qui m’ont ouverte à la diversité du monde

Intuitive et persuadée que quelque chose de plus existait, je faisais des rêves prémonitoires.
J’avais des perceptions venant du monde subtil et ressentais parfois des présences qui m’effrayaient. Très tôt, je parlais déjà aux défunts étant petite, je ressentais leurs présences et j’avais très peur. Tous les soirs j’avais mon rituel : leur demander de partir me cachant sous les couvertures quittes à ne plus pouvoir respirer. Impossible jusqu’à mes 25 ans de traverser une pièce dans l’obscurité.
Plus tard cela m’a posé bien des questions sur ma propre existence et mon chemin de vie.
Ma mère, elle-même intuitive, faisait des expériences et avait des ressenties. Cela nous rapprochait beaucoup mais comme cela n’était guère rationnel, cela restait secret.

Vers 13/14 ans j’ai commencé à pratiquer le magnétisme grâce à « Jésus » ami de mon père, qui m’a initiée. J’ai pratiqué sur les amis et la famille tout en me renseignant déjà sur leur signe astrologique.
J’étais loin de me douter qu’un beau jour tout cela ferait partie intégrante de ma vie.
J’ai perdu une amie à cette époque, cela a été pour moi une perte très douloureuse. J’ai ressenti son décès à distance et je la ressens et la vois toujours aujourd’hui… Elle évolue comme nous tous. Merci Magali !

Mes perceptions m’ont permis tout de même à l’âge de 21 ans d’éviter un grand accident de voiture, et encore dernièrement… J’ai plein d’autres histoire vraies !

Des phrases ne m’ont jamais quittée : il y a tant de choses à découvrir… Tout à sa raison d’être… Il n’y a pas de hasard. Enfin aujourd’hui : Les hasards sont bien organisés !

Cherchant la sécurité à cause de mes peurs d’enfants, j’ai créé ma vie en fonction…